AMC - ALDO MARIA CAMILLO

Informations

Né à Rome le 7 novembre 1975, j'ai commencé à étudier les Beaux-Arts dès l'âge de 13 ans à l'école d'art de Rome.
Alors que j'étudiais les beaux-arts pendant 5 ans, je suis devenu un skateur passionné et un amateur de concerts de la scène musicale punk-rock et grunge de ces années-là.
Ma passion pour les vêtements de skate et les baskets, pour les marchés vintage et les artistes grunge, m'a rapidement amenée à explorer la mode.
Passionné d'histoire de l'art et fervent skater, à l'époque, je ne connaissais pas grand-chose à la mode, et ma première rencontre avec elle s'est faite grâce a Helmut Lang et a Martin Margiela.
Au cours de ces années, mes looks se composaient de pantalons de camouflage militaire, de chaussures de skate, de t-shirts vintage à l'effigie de groupes de musique, de jeans Helmut Lang et de nombreuses vestes de costume que mon père ne portait plus.
À cette époque, je n'avais jamais pensé à travailler dans la mode, et ce n'est que plus tard, alors que j'étudiais la littérature à l'université et que je travaillais à temps partiel dans une boutique au centre de Rome, que j'ai découvert le travail de Giorgio Armani.
Le déclic a été immédiat et très rapidement je suis allé étudier à l'Académie de la Mode et du Costume à Rome. J'ai ensuite décroché une bourse pour finaliser mes études au FIT - Fashion Institute of Technology de New York.
Dans ma famille et dans mon entourage, personne ne travaillait dans la mode et je n'avais aucun contact, je n'avais que le rêve de pouvoir un jour fonder ma propre marque. Mais avant de franchir ce pas, j'ai ressenti le besoin d'apprendre le métier dans les grandes Maisons, la connaissance des tissus, de la confection, du design et des processus industriels qui précèdent les défilés.
Après avoir participé à un concours de mode, j'ai été contacté par la maison Valentino dans laquelle j'ai passé mes premières années de formation. Puis j'ai été appelle à la direction créative de la maison italo-française Cerruti, j'ai toujours eu le sentiment qu'un jour, j'allais fonder ma propre marque pour avoir enfin l'opportunité d'exprimer mon point de vue sur la mode.
J'ai toujours été attiré par le design pur, de vrais vêtements pour de vraies personnes, la magie du tailleur masculin contaminé par la sensualité et la fluidité du streetwear et par un sens intime du luxe qui n'est certes pas crié, mais plutôt chuchoté.
En 2012, mon design studio était situé place de la Madeleine à Paris, au siège historique de la Maison Cerruti, où un jeune Giorgio Armani avait travaillé alors qu'il était encore l'assistant designer de Nino Cerruti.
En 2018, alors que la mode laissait le costume pour mort, avec le soutien financier de la Fondation Pitti, j'ai fait mes débuts avec ma première collection intitulée "RADICI" FW19. Ce fut mon tout premier défile a Florence.
J'ai décidé d'être une marque indépendante, et la collection, principalement composée de vestes, de costumes et de manteaux, a été immédiatement achetée par les plus grandes boutiques telles que Bergdorf Goodman, Matches, United Arrows, Mr Porter, Andreas Murkudis.
Malgré les doutes de certains journalistes et acheteurs, j'ai décidé de proposer une seule collection par an, m'engageant immédiatement dans la durabilité en n'achetant que des tissus fins en fibres naturelles en Italie et en Angleterre et uniquement en stock, proposant ainsi une idée de slow fashion qui avait un impact différent sur le rythme effréné de l'industrie de la mode.
On a beaucoup parlé de durabilité et d'environnement, et on parle encore très peu de la santé mentale des gens et du véritable message que l'industrie de la mode devrait transmettre.
J'ai décidé de m'autofinancer et de grandir pas à pas de manière organique et avec le soutien de quelques acheteurs et journalistes. Au début, cela a fonctionné, mais peu de temps après la pandémie, je suis pratiquement revenu à la case départ et avec une perte importante sur l'investissement initial.
Cependant, ce temps suspendu était précieux, il m'a donné l'occasion de bien réfléchir sur les erreurs que j'ai commises et sur ce que je voulais et aurais pu changer.
J'ai alors décidé d'investir dans une ancienne ferme réhabilitée en maison et en atelier dans laquelle je pourrais travailler, en dehors de Paris immergé dans la forêt de Fontainebleau. Un endroit où je pourrai recommencer à zéro. J'ai rapidement reçu l'appel d'un entrepreneur japonais très visionnaire qui a souhaite m'accompagner dans la production et dans la distribution de ma marque avec une nouvelle ligne, AMC.
J'ai présenté cette première collection en janvier 2023 et dès le départ, l'accueil des acheteurs a ete excellent.
Grâce à ce nouveau partenariat, la collection a été acquise par d'importants magasins multimarques tels que Dover Street Market Ginza, Andreas Murkudis, United Arrows et d'autres.
Avec une immense fierté, je serai de retour dans le calendrier officiel de la mode masculine à Paris à partir de juin 2023.

 

Direction artistique: Aldo Maria Camillo

Année de création: 2018

Les événements de la maison

  • 23 juin 2024
    11:00 - 18:00

    Présentation sur invitation